Les poux de têtes : que savoir ?

Selon les pédiatres, les poux de têtes sont de minuscules insectes qui trouvent leur demeure sur le cuir chevelu, où ils se multiplient. À les entendre, ces derniers ne constituent en aucun cas pas un risque pour la santé maladie et leur existence ne présente aucun signe de malpropreté. Si vous êtes un parent, ne vous en souciez surtout quand vous constatez son apparition chez votre enfant. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir.

Généralité sur les poux de têtes

Comme tout être vivant, les poux de têtes ont leur cycle de vie. En général, leur existence est le fruit d’un cycle de trois phases : l’œuf, la nimphe et le pou d’adulte. 

A lire aussi : Quels sont les meilleures pratiques pour assurer une stérilisation efficace des endoscopes ?

Quand on prend la première étape qui est encore appelée la lente, elle est caractérisée d’un ensemble d’œufs ovales grisâtres, beiges ou jaunâtres, d’une très petite taille, presque invisible. Elles aiment habiter dans la chevelure, près du cuir chevelu, et on les confond souvent à des pellicules. Comme un fœtus, les lentes évoluent et deviennent des nymphes au bout de quelques jours.

En ce qui concerne les nymphes, elles sont des nouveaux nés poux. Ces dernières présentent une ressemblance très avancée aux poux adultes, en plus petits.

A lire également : Formation en sophrologie à Toulouse : combien de temps dure un programme ?

On identifie vite les poux adultes, car leur taille est beaucoup plus visible, semblable à une graine de sésame. Leur particularité se résume à leur rareté. Contrairement aux deux premières phases, ils sont très difficiles à voir. Certes, cesminuscules insectes peuvent vivre pendant un mois sur le cuir chevelu d’une même personne. Mais ils meurent en 2 jours lorsqu’ils changent d’environnement.

Les  poux de tête: quelles sont ses manifestations ?

Selon les spécialistes pédiatres, les démangeaisons du cuir chevelu figurent parmi les premiers signes de poux de tête. Cependant, il est possible de loger ces insectes minuscules dans votre chevelure sans ressentir ce symptôme. Les poux de tête ne sont pas toujours les responsables quand vous sentez des malaises au niveau de vos cheveux. 

Si votre enfant a des démangeaisons fréquentes au cuir chevelu, il serait judicieux de vérifier immédiatement ses cheveux. Les experts en santé recommandent de veiller à la vérification une fois par semaine pendant 15 jours. Cette pratique est valable seulement au cas où vous ne les auriez plus vus.

Le traitement pour les poux de têtes 

Rassurez-vous d’abord d’une apparition de ces insectes minuscules dans les cheveux de votre enfant avant de vouloir le traiter. Si vous constatez que la chevelure d’un membre de famille est atteint des poux de têtes, veuillez donc vérifier les cheveux de tous les membres. Quelques personnels de santé ont recommandé un traitement efficace pour se débarrasser des poux de tête. 

L’usage des insecticides

Les insecticides sont des produits chimiques reconnus pour exterminer toutes sortes d’insectes. Par exemple, au Canada, deux insecticides sont approuvés pour le traitement des poux de tête. Il s’agit notamment de la pyréthrine et de la perméthrine.